Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Richard d'Amphernet : précisions apportées par le Blog de l'URBVM.

C’est avec une profonde tristesse que nous vous faisons part du rappel à Dieu de notre Ami et Président de l’ Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire  Jehan-Richard d’Amphernet, décédé le 25 mai 2012 à l’age de 62 ans, des suites d’une longue maladie qu’il a combattu courageusement jusqu’au bout.

Infatigable militant de la cause royale depuis sa jeunesse formée à la lumière de l’Action Française, d’un dévouement et d’une énergie hors du commun, au service des militants ou conseiller discret du Prince, Jehan-Richard a axé sa présidence de l’URBVM sur l’ouverture et a ainsi permis de fédérer nombres de volontés venues de divers horizons sous la seule bannière qui compte: celle du Roi.

La profondeur de ses convictions et son âpreté à les défendre même en terrain très hostile, son élégance naturelle et sa noblesse de cœur faisaient l’admiration de tous.

Même s’il faut s’incliner devant la volonté de Dieu , le départ de Jehan-Richard constitue pour notre mouvement une perte irremplaçable, jamais la phrase  »ce sont les meilleurs qui partent les premiers » n’a été plus appropriée.

Le plus grand hommage que nous puissions lui rendre est de continuer à relever le gant et de défendre les valeurs pour lesquelles il a tant combattu, afin que notre camarade Jehan-Richard puisse assister de la haut à la Restauration de la France royale et éternelle.

Nos Prières vont à son épouse Marie-Louise, à sa Mère et à ses quatre enfants.

Jehan-Richard d'Amphernet

Commentaires

  • Salut l'Artiste !! J'apprends par hasard en t'évoquant et en te cherchant sur le net avec une connaissance de Chantonnay que tu nous as quitté . Incroyable !!!!???? Injuste... trop tôt, bien trop tôt. Je repense à nos années communes à faire nos documentaires comme des forçats de la communication et de la video. Toi le monarchiste chrétien et moi le républicain laïc. J'ai du chagrin car le grand architecte de l'Univers aurait pu attendre et te laisser plus longtemps à Marie Louise et tes enfants. Je revis nos passions communes pour l'histoire, les faits de sociéte, nos déjeuners à refaire le monde, je me souviens de tes portraits de photos vieillis , de nos combats et de notre victoire commune contre l'injustice des thénardiers qui nous employaient. Tu as beaucoup donné et sans doute pas assez reçu. Là, d'un coup j'ai perdu une partie de mon histoire de vie tant nous avons vécu ensemble à grande vitesse ces années vidéo. Les années ont passé et je n'ai pas vu ou su venir ce temps qui défile et qui éloigne... Tu es gravé en ma mémoire Vicomte, tu te rappelles quand je te disais qu'à La Révolution nous aurions pu nous opposer pour nos idées alors que nous étions complices et frères de combats dans ce temps qui est passé si vite.
    Nathalie et moi sommes tristes, pour Marie Louise et tes enfants, mais ton âme, enfin ce souvenir de toi ne s'effacera jamais de nos mémoires. Nous pensons très fort à Marie-Louise et tes enfants que nous n'oublions pas et que nous embrassons depuis La Rochelle.
    Allez le jacobin que je suis peut bien te dire ici sans ambage, Saint Denis Montjoie ! Moi j'ai perdu une partie de moi même avec ton départ vers le grand voyage... salut l'Artiste !

Les commentaires sont fermés.