Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lu sur le Blog de l'URBVM : N’oubliez pas notre étude sur le Principe de Subsidiarité !

Nous vous invitons donc à lire, étudier cette étude et en parler autour de vous. Faites entendre la voix royaliste autour de vous !

Le principe de subsidiarité s’inscrit dans le cadre de la politique Naturelle (on pourra étudier conjointement les principes de l’empirisme organisateur et la doctrine sociale de l’église).

En tant que concept politique, la subsidiarité est un principe régulateur naturel, guidant le choix d’une répartition des tâches entre l’Etat et l’échelon le plus efficace et le plus proche des citoyens.

Il peut se définir comme suit : à l’égard des individus et des groupements inférieurs, toute collectivité doit se contenter d’exercer une fonction supplétive et subsidiaire, se gardant en conséquence de faire à leur place ce qu’ils sont capables de faire par eux-mêmes.

En d’autres termes, partout où les « corps intermédiaires » (régime de l’association entre individus ou entre groupes : la famille, le quartier, la ville, la province, les corps professionnels) suffisent à l’accomplissement d’une tâche déterminée, il faut les préférer à l’intervention directe de l’État.

Lire la suite.....

Les commentaires sont fermés.