Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Réflexions sur le phénomène des « migrants » africains - Bernard Lugan - L'Afrique réelle

Pour commander cet ouvrage, cliquer ICI
 
 
Parlons vrai :
 
- La vague migratoire africaine que subit actuellement l'Europe se fait par l'entonnoir libyen.
 
- Ce dernier fut créé par ceux qui déclenchèrent une guerre insensée contre le colonel Kadhafi qui avait fermé son littoral aux passeurs-esclavagistes.
 
- Face à la déferlante, les forces navales européennes recueillent les clandestins... pour les transporter jusqu'en Italie. La différence avec le prophétique Camp des Saints de Jean Raspail est que chez ce dernier, les migrants débarquaient en Europe alors qu'aujourd'hui ils y sont débarqués... pour y être installés.
 
- Les responsables de l'ectoplasme bruxellois ont comme seule préoccupation de répartir ces intrus dont les indigènes ne veulent pas entre les pays de l'UE, ne voyant pas qu'ils vont ainsi amplifier le phénomène en créant une pompe aspirante.
 
- Cette migration-peuplement est essentiellement la conséquence d'une démographie devenue folle qui tue l'Afrique à petit feu, lui interdit tout développement et exacerbe ses conflits[1].
 
- Or cette explosion démographique s'explique parce que les missionnaires, les religieuses soignantes, les médecins et les infirmiers coloniaux ont, hier, au nom de leur « amour des autres », délivré les Africains de la lèpre, de la rougeole, de la trypanosomiase, du choléra, de la variole, de la fièvre typhoïde ; cependant que les militaires les libéraient de l'esclavage arabo-musulman. 
 
Résultat : en un siècle, la population du continent a presque été multipliée par 10. De 100 millions d'habitants en 1900, elle était passée à environ 275 millions dans les années 1950-1960, puis à 640 millions en 1990 et à un milliard en 2014. Dans les années 2050 les Africains seront entre 2 et 3 milliards (dont 90% au sud du Sahara), puis 4,2 milliards en 2100 ; ils représenteront alors 1/3 de la population mondiale. En 2050, 40% des naissances mondiales seront africaines[2], ce qui, ajouté à la baisse heureuse de la mortalité infantile en raison des campagnes de vaccination menées par les ONG et de l'annonce d'un prochain vaccin contre le paludisme, va conduire à un cataclysme encore plus destructeur que l'actuel.
 
Comment espérer alors que les migrants cesseront de se ruer vers un « paradis » européen non défendu et peuplé de vieillards ? Un paradis où, par hédonisme, les femmes ne font plus d'enfants ? Un paradis où les hommes s'interrogent sur leur identité sexuelle et où toute attitude virile est considérée comme machiste, autant dire fascisante ? 
 
Désarmés par l'hystérie émotionnelle de la classe politique et des médias ainsi que par la compassionnelle sollicitude des clercs, les Européens sont sommés de devoir accepter de subir. Un ancien Premier ministre de « droite » est même allé jusqu'à proposer que les forceurs de frontière soient envoyés repeupler les campagnes françaises. Là où les « aides » en tous genres ont depuis longtemps fait taire les salutaires cris de « Haut les fourches »...
 
Bernard Lugan
 
[1] Voir à ce sujet mon dernier livre Osons dire la vérité à l'Afrique. Le Rocher, 2015.
[2] Unicef Afrique/Génération 2030. Août 2014, 68 pages.

Commentaires

  • Fidèle à la désinformation ambiante et aux capacités d'analyse cartésiennes de Mr LUGAN, nous attendons vainement les solutions et restons sur notre faim.
    Je vous en propose une: Reprenez votre article, mettez le en poubelle, faîtes le vide dans votre tête, réarmez vos capacités intellectuelles.
    - Prêt ?
    - Pondez des solutions que diable et nous vous dirons si nous sommes preneurs !
    Sinon dans l'attente, quoiqu'on fait ?
    - l' UE remorque les barcasses sur l'île de Lampeduzza après avoir l'avoir achetée aux italiens et lui avoir donné l'indépendance et obtenu de ses nouveaux propriétaires qu'ils policent leurs eaux territoriales et ramènent constamment les migrants sur Lampeduzza Harbor.(Ce n'est plus l'Europe !)
    - L' UE rachète les 2 bateaux MISTRAL à Poutine, ramassent les migrants en mer et remorquent leurs embarcations et refilent le tout à quelques encablures d'une île de la Grèce mise à la porte de l'Europe.
    - On supprime les boussoles aux passeurs
    - On écoute les tordus qui proposent de débarquer en Libye pour détruire les embarcations et les passeurs mais qui ne veulent pas faire partie des commandos.
    - On réanime Kadhafi
    - On capture les requins qui naviguent autour de LA REUNION et on les relâche en Méditerranée.
    '- Ah çà ira, ça ira!.................Oh LUGAN, tu te magnes? Ca commence à faire long.

  • La seule solution consiste à ne pas tenir compte des desiderata de l'UE; que chaque pays reprenne la main chez lui.: remettons des frontières et refusons de recevoir chez nous ces envahisseurs; détruire les bateaux des passeurs et reconduire chez eux les milliers de ces immigrants qui sont en fait des envahisseurs envoyés par ceux qui veulent la mort de l' Europe; les EU ne sont certes pas étrangers au chaos qu'ils installent partout et qu'ils engendrent pour leur profit personnel. Nos dirigeants, depuis des décennies s'emploient à laminer le sentiment national en mettant notre pays sous domination politique, économique, sociale et morale de nos pires ennemis : le pouvoir anglo-américain qui ne perd pas de vue leur cible majeure depuis 1789 : détruire la France et cela par tous les moyens. L'arrivée des milliers d'immigrants fait partie de leurs plans diaboliques. Il ne faut pas compter sur nos dirigeants, quels qu'ils soient qui ont fait la preuve de leur médiocrité navrante à tous les niveaux et de leur incapacité à prendre les mesures qui s'imposent; ils préfèrent passer leur temps à nous pondre des lois inutiles, nuisibles et liberticides; il faut également dissoudre toutes ces associations qui veulent aider les envahisseurs mais laissent les Français sur le pavé. S'ils veulent venir en aide aux illégaux et sans papiers, on leur donnera la possibilité d'exercer leur bénévolat en les expédiant directement en Afrique avec eux. La seule solution appartient au peuple : qu'il prenne le pouvoir et qu'il mette à la porte tous ces politiciens véreux qui, au fil des années, ont trahi nos valeurs et vendu notre pays.

Les commentaires sont fermés.